Conseils sentimentaux par temps de confinement

Les temps sont difficiles. Indépendamment des questions sanitaires ou économiques, le confinement n’est pas sans conséquences sur nos vies personnelles et les façons dont nous envisageons la rencontre amoureuse. 

Pourtant, tout n’est pas sombre, loin de là. Voici pourquoi, voici comment, au regard de notre expérience à Esther Keller.

Prendre la décision de ne plus rester seul(e)

Qu’on le veuille ou non, le moment du confinement est propice à l’introspection. Fatalement, celle-ci arrive plus souvent qu’à l’accoutumée. Il ne s’agit pas de l’ignorer, mais d’en tirer le meilleur parti. 

En profiter pour faire le point sur sa vie sentimentale

Pour cela, commençons par le plus anecdotique. Si vous êtes célibataire, sans doute appréciez-vous pleinement, en ce moment, ce conseil maintes fois répété ces dernières années : mieux vaut être seul(e) que mal accompagné(e) ! 

SI vous en doutiez, voilà j’espère qui vous le confirme une bonne fois !

Même si bien sûr, comme tout le monde, vous espérez l’après, et vous vous languissez des interactions sociales… Et amoureuses.

Mais justement : sachez que vous ne serez certainement pas le ou la seul(e) célibataire plus désireux(se) que jamais de faire des rencontres.

C’est pourquoi vous devriez vous sentir plus libre que jamais à propos de ce que vous désirez exactement comme type de personne et de relation.

Toutes nos habitudes sont bouleversées, en profondeur, et vont l’être encore. Nos croyances, nos principes, de même. L’avenir est flou, incertain.

J’ignore ce que cela donnera en matière d’économie ou de géopolitique mais, pour ce qui vous concerne vous, ou votre futur couple, c’est l’assurance d’une grande liberté, d’ouverture d’esprit, pour vos futures relations.

Bref, de pouvoir ajuster ce que vous êtes et souhaitez vraiment.


Bénéficier d’un accompagnement

De plus, et même par temps de confinement, il est possible (et même recommandé) de ne pas ruminer, de ne pas se laisser gagner par la solitude. Or, la plupart des professionnels, des psychologues et des services de soutien, continuent à consulter, au moins par vidéo ou par téléphone. 

Vous avez enfin sans doute le temps de penser à vous-même. N’attendez pas pour trouver cet accompagnement qui s’avèrera utile pour le présent comme pour l’avenir.

S’il peut être parfois difficile de demander à l’aide, en cette période, plus que jamais, il n’y a aucune honte à avoir.

Ce sont des temps difficiles, exceptionnels et exceptionnellement difficiles ! Donc, n’hésitez plus. Abandonnez enfin toute culpabilité !

Prendre le temps de réfléchir un peu sur soi-même, ses parcours de vie et ses objectifs n’est jamais inutile.

La lecture peut aussi s’avérer un très bon accompagnement en la matière. Les ouvrages du psychologue et conférencier Yvon Dallaire par exemple, constituent une mine de conseils et méthodes pour prendre en main votre destinée. 

Mais les grands classiques en la matière, de Bénédicte Ann ou Patricia Delahaie, peuvent aussi vous aider grandement à avancer —avec beaucoup d’ouvrages correspondant à autant de situations et personnalités…


Se faire la cour à distance

Faire contre mauvaise fortune bon cœur est souvent un vrai levier, idéal pour avancer —et ce confinement en est donc une occasion de plus.

Mais est-il pour autant nécessaire de remettre à plus tard la rencontre elle-même ? Bien sûr que non.

Bien utiliser les moyens de communication modernes 

Par temps de confinement, de pandémie, ou de toute autre chose, les hommes et les femmes restent des êtres désirants et désireux de faire des rencontres et partager leur vie.

Simplement, les modes de communication et d’échange ne sont pas les mêmes. Et en réalité, c’est plutôt une bonne chose !

Ainsi, à l’agence Esther Keller, nous avons déjà inauguré, il y a quelques temps, les castings vidéo pour nos clients « Private » de Dubaï, Miami ou Montreal par exemple. Et désormais, cette méthode s’étend aux autres membres désireux de l’expérimenter, tout en maintenant la promesse d’une rencontre « de visu » après la crise. 

Beaucoup de celles et ceux qui l’ont expérimenté ont éprouvé les bienfaits de changer d’habitudes et de procédés, d’essayer autre chose.

De même la situation actuelle et les moyens de communication contemporains vont vous permettre d’essayer, de tester, un autre type d’échanges et, surtout, un autre tempo, avec moins de pression, moins d’obligations de résultats, plus de temps, plus de place au doute, à la séduction. 

Un autre rythme, d’autres discussions, d’autres attentes !

Et nous avons la chance de vivre une époque dont les inventions comblent (presque) tous les manques en la matière.

Les avantages du temps long

Car oui, il peut y avoir des avantages à faire connaissance sur le temps long. Il faut, bien sûr, avoir malgré tout envie de jouer le jeu de la séduction, et de se laisser séduire. 

Mais alors, tout est possible : on peut faire connaissance, bien sûr, mais aussi rire, se comprendre, se connaître, savoir si l’on attend les mêmes choses, si nos vécus sont compatibles, si nos projets aussi…

Une fois que l’on se découvre ensuite en réel, toutes les maladresses et hésitations des premiers rendez-vous pris trop vite s’envolent comme par magie.

Une relation longue distance peut être difficile quand elle s’éternise. Mais dans le cas présent, votre objectif partagé sera bien de mettre un terme à cette situation le plus rapidement possible, tout en apprenant à mieux vous connaître et à partager.

Et puis, n’oubliez pas que les « coquineries » restent même possibles à distance (tant que les deux partenaires sont consentants, ici comme ailleurs cela va de soi)…

Mais aussi, et peut-être surtout, tout le reste : l’humour, le charme, l’envie d’échanger, de se revoir… et de se demander ensemble, tranquillement, honnêtement, si l’on a envie de partager les prochaines joies comme les autres difficultés qui peuvent nous attendre. D’imaginer ensemble l’avenir en duo.


Conclusion

Comme toute autre crise, cette situation difficile, oppressante parfois, apporte pourtant aussi son lot d’opportunités, qu’il convient de saisir.

Le secret est de le faire à son rythme (mais ça tombe bien, en ce moment, le temps ne manque pas, bien au contraire !) et de ne pas perdre de vue l’objectif, et les prochains bonheurs, bien réels, tendres et physiques, qui nous attendent à quelques semaines ou mois d’ici…

Expérimentez ce nouveau rapport au temps, par vous-même tout comme dans la rencontre. Profitez-en. Essayez. Vous risquez fort de découvrir d’autres façons d’être, d’aimer, de partager ; et de construire ainsi une relation durable et solide, conjuguée pour toujours au futur.



Oui!

Rejoignez notre newsletter

Des conseils pour améliorer votre approche relationnelle + des contenus exclusifs

esther
 

La fondatrice de l'agence Esther Keller a débuté sa carrière entrepreneuriale au début des années 90 dans le secteur du luxe et de la parfumerie. Elle se spécialisera dans les années 2000 dans le conseil en relation amoureuse et publiera des articles pour des magazines suisses et monégasques. Fort des échanges avec ses nombreux lecteurs et consciente de leurs attentes en matière sentimentale, elle crée en 2009 l'agence de rencontre Esther Keller. Sa mission est de permettre à une clientèle privilégiée (niveau culturel, éducation, standing, aisance de vie…) mais souvent très prise professionnellement de trouver l'amour et de construire une vie affective longue et pérenne.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Près de 3140 profils d’exception ont déjà rejoint notre newsletter privée – Rejoignez-les !Cliquez-ici pour vous abonner