L’impatience en amour.

impatience en amour

Dans le cadre de mon agence, les femmes seules présentent toutes le même défaut : l’impatience en amour.  Cette frénésie les mène parfois à se lancer tête baissée dans des aventures sans lendemain, ce qui finit par créer chez elles un véritable sentiment de dévalorisation. C’est l’inquiétude de ne trouver personne qui les mène à adopter une telle conduite, la réaction la plus courante étant de se dire que, finalement, si aucun homme jusque-là n’a souhaité s’investir durablement, c’est qu’elles n’en valaient pas la peine.

Entre 40 et 50 ans, le discours des femmes est ponctué de “je suis pressée”, “je veux rencontrer vite”, “je ne peux plus attendre”… Elles n’acceptent pas l’idée que la recherche ne s’opère pas d’un claquement de doigt, et demeurent dans un état d’impatience en amour qui m’incite souvent à refuser l’adhésion.

Rencontrer pour rencontrer ne sert à rien

Je conseille toujours à une personne dont l’impatience en amour frise le hors jeu…  d’être davantage en état de réflexion que d’action. En effet, si l’on est perdu, si l’on n’arrive pas à se concentrer de façon pondérée sur sa recherche, comme cela arrive notamment à “la crise de la quarantaine”, en parler permet parfois de percevoir le problème. Il peut s’agir d’une peur de la solitude qui, une fois discutée, a toutes les chances d’être solutionnée, ou d’un échec qui doit être identifié et résolu si l’on veut aller de l’avant. Car le simple fait de croire en une rencontre de  qualité signifie que tout peut encore arriver.

Si l’amour était si simple, ça se saurait !

Esther

N’hésitez pas
à contacter Esther
+ 33 (0)1 82 28 77 27

esther
 

La fondatrice de l'agence Esther Keller a débuté sa carrière entrepreneuriale au début des années 90 dans le secteur du luxe et de la parfumerie. Elle se spécialisera dans les années 2000 dans le conseil en relation amoureuse et publiera des articles pour des magazines suisses et monégasques. Fort des échanges avec ses nombreux lecteurs et consciente de leurs attentes en matière sentimentale, elle crée en 2009 l'agence de rencontre Esther Keller. Sa mission est de permettre à une clientèle privilégiée (niveau culturel, éducation, standing, aisance de vie…) mais souvent très prise professionnellement de trouver l'amour et de construire une vie affective longue et pérenne.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Près de 3140 profils d’exception ont déjà rejoint notre newsletter privée – Rejoignez-les !Cliquez-ici pour vous abonner