1

Faut-il avoir recours à la chirurgie esthétique ?

Une question qui tracasse beaucoup de femmes (et dans mon expérience infiniment plus que les hommes), c’est la nécessité, ou non, de faire appel à la chirurgie esthétique. Eh bien, c’est décidé, répondons à la question !

Une question intime

Avant toute chose, précisons que, bien-entendu, la chirurgie esthétique est une question personnelle, voire intime. Il n’existe pas de réponse générique, valable pour tout le monde, en tout temps.

Laissez-moi toutefois vous faire part de ce que m’a appris mon expérience au sein d’une agence matrimoniale haut-de-gamme…

Le visage

Première hypothèse : quelque chose, dans votre apparence physique, votre visage notamment, vous gêne depuis longtemps. Cela peut être un nez que l’on voudrait plus comme ceci, ou des pommettes que l’on préférerait moins comme cela.

Là, plus que sur les autres questions, il serait vraiment présomptueux de prétendre apporter une réponse unique. Ces préoccupations ont à voir avec l’image de soi, voire avec son identité.

J’ai vu des femmes procéder à ce genre d’opération et en être tout-à-fait satisfaites et soulagées, d’autres se trouver illico d’autres problèmes.

Il peut être utile toutefois d’en discuter auprès d’un tiers. Attention, je ne dis pas que vous avez un problème psychologique ou qu’il faudrait faire une thérapie longue ! 

Simplement qu’il ne faut jamais considérer une opération chirurgicale comme quelque chose d’anodin que cela se prépare, notamment auprès d’un tiers de confiance, extérieur à votre entourage et votre famille (et qui ne soit pas non plus un chirurgien esthétique !) pour en discuter. Un(e) visagiste professionnel (le) peut être, à ce titre, une autre excellente solution.

D’une manière générale, il faut vous faire confiance. En fait, pour moi, la réponse n’est pas Oui ou Non… Mais Oui à une chirurgie bien faite……(à l’image du centre La Renaissance à Marrakech). Et catégoriquement Non aux autres !

Une bonne opération, au fond, est une opération qui ne se voit pas. Vous « améliorer », c’est-à-dire vous sentir plus belle, et bien dans votre peau, c’est toujours bon, d’après moi.

Mais je sais que les opérations esthétiques qui se voient trop, voire qui défigurent ou rendent inexpressives, bref, excessives ou mal réalisées, peuvent plutôt déplaire aux hommes.

Prudence donc, et sachez vous méfier autant des chirurgiens qui disent « Oui » à tout… Que des amies, toujours prêtes à vous encourager. Comme en bien d’autres matières : oui au plaisir, mais attention aux excès !


 L’âge

Une autre question épandue est celle de l’âge. Il est redouté par toutes les femmes à ma connaissance et il semble presque inévitable de se poser la question à un moment ou un autre. 

Là aussi, bien entendu, il s’agit d’une question personnelle. Toutefois, je me dois de vous dire que je trouve que cela peut être utile… à condition que l’effet soit subtile. Visible pour vous, mais pas forcément pour les autres.

Les hommes, nombreux, auprès desquels j’ai évoqué cette question ou, plus nombreux encore, qui m’en parlent spontanément, sont assez unanimes : ils préfèrent clairement une femme « au naturel ». Telle qu’elle est.

Ou, très souvent aussi : « refaite… Mais surtout pas trop ! » Ils savent qu’elle a vécu, comme eux. Ils estiment que les petites rides  font partie de leur personnalité, sont le signe qu’elles ont ri, pleuré, eu des émotions. Ils peuvent même trouver cela, je vous l’assure, tout à fait charmant !

D’ailleurs, ils savent qu’eux-mêmes ne sont pas « parfaits ».

Voilà pour les discours. Pour autant, trouvent-ils un visage (ou un corps) vieilli et abîmé par les années plus attirant qu’un autre ayant conservé sa jeunesse ? Je n’irais pas jusque-là : ) ! Vieillir ensemble est une chose, se rencontrer, se plaire et se séduire en est une autre.

Je dirais ceci : courir après la jeunesse c’est, pour moi, faire fausse route.

À l’inverse, rechercher la vitalité, la beauté, le désir, et faire appel aux moyens de notre époque pour les atteindre : pourquoi pas ?

Là aussi, c’est une question de dosage, et de subtilité. Se rajeunir, volontiers, avoir un visage qui correspond à son énergie intérieure, bien évidemment.

Mais aller toujours plus loin vers l’apparence de la jeunesse totale… attention ! Plutôt qu’être une autre, pourquoi ne pas simplement être soi en mieux ?


Une question de bien-être

En réalité,vous l’avez compris, je recommande plutôt les retouches discrètes. De ne pas prendre ces décisions à la légère —nous parlons, après tout, de santé, or je ne suis pas médecin, donc sachez écouter les professionnels !— mais aussi, à la fois, de s’écouter… Voire de savoir s’arrêter.

La poitrine

Bien entendu, la question de la poitrine est incontournable lorsque l’on aborde ce sujet.

Passons rapidement sur les réductions mammaires, généralement nécessaires pour des raisons de santé (mal de dos) et auxquelles, si besoin, on a procédé beaucoup plus jeune. L’augmentation, ou le raffermissement, est ce qui est généralement demandé.

Là aussi, je pencherais plutôt pour un Oui. Ou, à la limite, un « Oui mais » !

Ce qui attire les hommes, c’est une belle silhouette dont la poitrine fait partie. Bien sûr, ils peuvent dire d’une femme qu’elle a « de beaux seins ».

Même le mot important est « beau ». Autrement dit : ce qui convient au corps de la personne qu’ils trouvent belle.

Certains les préfèrent gros, c’est vrai, mais d’autres les aiment petits. Certains admirent telle forme plus qu’une autre, d’autres… l’autre forme précisément ! Et vous ne pouvez pas savoir ce qui aura la faveur de l’homme de votre vie.

En matière de poitrine, donc, ne vous focalisez pas sur la grosseur ou la taille de bonnet.

Bien sûr, si vous avez toujours eu envie de gagner un peu à ce niveau-là, inutile de vous priver, d’autant que cela devient presque imperceptible au toucher.

Pensez aussi à leur forme et d’une manière générale à l’équilibre de votre silhouette. Nous mettons beaucoup d’emphase, dans notre culture, sur la poitrine.Mais les hommes regardent et aiment tout, chez une femme. La taille, les yeux, les pommettes, les jambes, les pieds, tout !

Le poids

Enfin, le poids peut aussi constituer une demande pressante d’opération cosmétique. Là encore, je penche plutôt pour le oui (il convient de sentir bien et le surpoids peut être très mal vécu).

Et, bien entendu, si vous avez pris du poids de manière ponctuelle, liée à un moment ou un événement de votre vie ou si, tout simplement pour des raisons de confort, à l’occasion, vous décidez d’avoir recours à une liposuccion, grand bien vous fasse !

Si votre poids vous gêne de manière récurrente, si vous souhaitez perdre quelques kilos de manière durable, toutefois, c’est bel et bien sur votre mode de vie qu’il faut jouer. On croit souvent qu’il n’existe pas de régime miracle. C’est vrai : les solutions simples, se focalisant sur un comportement ou un type de produit alimentaire, ont rarement des effets durables.

Mais il en existe un, bien connu : manger équilibré, régulièrement, ce dont a besoin le corps, pas plus, et faire de l’exercice physique.

Ces habitudes ont d’ailleurs bien d’autres vertus, pour le corps comme pour l’esprit, que la chirurgie ne vous apportera pas. C’est pourquoi le mieux est encore de consulter un(e) diététicien(ne).

Ce type d’accompagnement personnalisé et au long cours est parfait pour trouver votre propre hygiène de vie et procure des effets véritablement durables et très positifs pour votre silhouette… mais aussi pour votre tête.

N’oubliez pas non plus que, là aussi, les hommes ont des goûts divers et que le fait que vous soyez bien dans votre peau compte réellement pour eux.

Si toutefois vous souffrez non d’un excès de poids mais d’obésité, que votre santé est en danger, n’hésitez pas à consulter les articles plus spécialisés à ce sujet, ou plus important encore, des professionnels de santé.

Conclusion

En conclusion, vous le voyez, à mes yeux, la chirurgie esthétique, c’est… plutôt Oui, à condition qu’elle soit bien faite ! Et surtout d’y penser pour vous sentir bien dans votre peau plutôt que pour séduire.

Les hommes sont bien plus divers, et aiment les femmes de façons bien plus multiples que simplement s’arrêter à la comparaison de leurs mensurations à celles des mannequins professionnels, contrairement à la caricature qui en est souvent faite.

Cela dit, je l’avoue à leur place et crois pouvoir vous faire une confidence : leur demande d’une femme « au naturel » signifie souvent « joliment retouchée » !

Quoi qu’il en soit, si vous doutez de quoi que ce soit, je vous conseille fortement de faire appel d’abord à un(e) professionnel(le), de l’esprit, de l’alimentation ou tout simplement de la santé afin de soupeser ce choix en disposant de tous les éléments nécessaires et de ne pas agir sur un coup de tête.

esther
 

La fondatrice de l'agence Esther Keller a débuté sa carrière entrepreneuriale au début des années 90 dans le secteur du luxe et de la parfumerie. Elle se spécialisera dans les années 2000 dans le conseil en relation amoureuse et publiera des articles pour des magazines suisses et monégasques. Fort des échanges avec ses nombreux lecteurs et consciente de leurs attentes en matière sentimentale, elle crée en 2009 l'agence de rencontre Esther Keller. Sa mission est de permettre à une clientèle privilégiée (niveau culturel, éducation, standing, aisance de vie…) mais souvent très prise professionnellement de trouver l'amour et de construire une vie affective longue et pérenne.

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Lion - 28 juin 2019

Merci à vous pour ces billets légers mais néanmoins intéressants.
Je prends plaisir à les parcourir à chaque publication.
A 53 ans j’aime toujours autant séduire mon amoureux, et les conseils distillés dans vos articles m’aident parfois à mieux le comprendre et l’accepter tel qu’il est.
Merci encore, à bientôt de vous lire !

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Près de 3140 profils d’exception ont déjà rejoint notre newsletter privée – Rejoignez-les !Cliquez-ici pour vous abonner