Je cherche la femme de ma vie.

je cherche la femme de ma vie

Les hommes sont plus menacés par le syndrome de l’amnésie sélective  (ou pari amoureux) que les femmes. La raison en est simple : en un rendez-vous, ils essaient d’aller droit au but, de concrétiser. Ils doivent donc sortir « le grand jeu ». Sur le coup, c’est essentiel pour eux de s’adonner aux transports passionnés et aux belles promesses: “je cherche la femme de ma vie“. Ensuite, il y a l’effet réveil, l’impression d’en avoir un peu trop dit, et ce n’est jamais très bon, à plus forte raison si l’on souhaite jeter son dévolu sur d’autres conquêtes. Mon carnet d’adresses n’est-il pas fait pour cela ? (Non !) Alors, on efface tout, on oublie et on recommence. C’est cela que j’appelle l’amnésie sélective.

Penser , “je cherche la femme de ma vie” n’autorise en rien à brûler les étapes. Se laisser porter par l’euphorie des instants bénis de la rencontre luxe peut mener à une situation contraire à celle espérée. Il est donc plus raisonnable de ne pas s’emballer trop vite : adopter un comportement modéré permet de découvrir l’autre sans la moindre pression et préserve des promesses hâtives.

La manière idéale de réparer son amnésie ?

Je crois qu’une courte mais ferme explication sur les erreurs commises est une bonne façon de procéder. Je conseille toujours à ceux qui reviennent sur leurs promesses d’y mettre les formes et aux autres d’accepter et de se ressaisir, quoi qu’il arrive !

Reconnaître que l’on a brûlé les étapes trop vite, c’est difficile, et je recommande la plus grande prudence à ceux qui s’empêtrent dans leurs engagements : ne promettez jamais la LUNE ! Ne dites jamais “je cherche la femme de ma vie“…
De plus, la plupart des candidats qui regrettent de s’être enthousiasmés à la hâte veulent toujours épargner, ménager l’autre. Malheureusement, il est un peu tard pour y penser, cela s’avère en général encore plus blessant. Et dans tous les cas, c’est reculer pour mieux sauter !

Avancer prudemment, c’est se rapprocher de l’autre avec délicatesse. Garder un peu de réserve ne nuit jamais !

Esther

N’hésitez pas
à contacter Esther
+ 33 (0)1 82 28 77 27

esther
 

La fondatrice de l'agence Esther Keller a débuté sa carrière entrepreneuriale au début des années 90 dans le secteur du luxe et de la parfumerie. Elle se spécialisera dans les années 2000 dans le conseil en relation amoureuse et publiera des articles pour des magazines suisses et monégasques. Fort des échanges avec ses nombreux lecteurs et consciente de leurs attentes en matière sentimentale, elle crée en 2009 l'agence de rencontre Esther Keller. Sa mission est de permettre à une clientèle privilégiée (niveau culturel, éducation, standing, aisance de vie…) mais souvent très prise professionnellement de trouver l'amour et de construire une vie affective longue et pérenne.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Près de 3140 profils d’exception ont déjà rejoint notre newsletter privée – Rejoignez-les !Cliquez-ici pour vous abonner