1

Couple : assumer la différence de taille, c’est possible !

Moins présente dans les esprits et les discussions que la différence d’âge par exemple, la différence de taille en couple pose souvent problème…

Du moins jusqu’à ce qu’on se rende compte que ça ne valait pas la peine de s’en faire ! Voici quelques astuces pour que ce faux problème débouche sur une vraie insouciance.

Quand l’homme est plus petit

C’est le premier cas auquel on pense lorsqu’on évoque les difficultés potentielles d’une différence de taille : un homme plus petit que sa compagne.

Cela bouleverse nos représentations et joue sur de nombreuses attentes et stéréotypes, souvent inconscients. Cette crainte est confirmée par les fiches des sites de rencontre, passées au crible par une étude américaine récente.

Pourtant, cela n’a jamais empêché un couple d’être épanoui ! Voici pourquoi.

À rebours de nos attentes !

On imagine souvent qu’un homme est censé « protéger » sa compagne. Bien que les temps ne soient plus à la vie dangereuse et difficile des forêts préhistoriques ou des chemins campagnards du Moyen-Âge, l’image nous est restée.

Et de fait, de nombreuses femmes —presque toutes— font part de ce sentiment lorsqu’elles évoquent le plaisir qu’elles ont à être en couple avec un homme.

Elles en attendent bel et bien ce sentiment rassurant de se sentir protégées et sécurisées.

Mais, messieurs vous le savez, les femmes sont parfois compliquées ! Ou du moins ne s’expriment-elles pas forcément au premier degré…

Ce sentiment d’être protégée par un être rassurant ne dépend en effet pas de son physique. C’est quelque chose qui se dégage, une sensation qui vient d’un homme qui n’est pas habitée par le doute, qui a confiance en lui, et en vous, qui sait ce qu’il veut, où il va, pourquoi et comment.

Cela suffit largement, vous pouvez me croire !

Faites-en d’ailleurs l’expérience, évoquez le sujet avec des amies : oui, elles diront souvent vouloir un homme « fort », mais s’empresseront de préciser qu’elles ne parlent pas de ses muscles, qui n’ont généralement que peu d’importance. (Cela peut en avoir pour certaines mais, comme une certaine couleur des yeux ou un look, c’est une préférence physique très variable et qui s’évanouit généralement dès que l’on fait une véritable rencontre).


Le regard des autres

Une autre raison qui peut pousser à faire douter hommes ou femmes d’une telle histoire, c’est bien sûr la crainte du regard de l’autre, du ridicule, et cela peut venir aussi bien de Madame que de Monsieur.

Toutefois, avoir peur du regard de l’autre au point de s’interdire une histoire avec quelqu’un qui nous plaît, c’est une fragilité dont il faut absolument se débarrasser !

N’oubliez jamais qu’en réalité, les autres s’en moquent. Toujours… Ou presque mais, s’ils se gaussent de ce qui vous rend heureux(se), c’est qu’ils ne méritent vraiment pas votre attention.

Ce n’est certes pas anormal de redouter cela au début mais, simplement en décidant de n’y plus prêter attention pour privilégier le plaisir que vous apporte au quotidien votre compagne ou compagnon, cela disparaît généralement très vite (et oui, jusqu’à remettre des talons). 

Les fragilités dont il est facile de se débarrasser ne sont pas si courantes : profitez-en !

Une personne petite peut être intelligente, charmante, forte (physiquement comme mentalement), drôle, passionnée et romantique : or que croyez-vous qu’attendent les femmes d’un époux ?

Ah et d’ailleurs, les hommes de petite taille peuvent avoir d’autres avantages ! À en croire le bureau américain de la recherche économique, ceux-ci participeraient plus aux tâches ménagères, auraient généralement de plus gros salaires et divorceraient moins.

Ça fait réfléchir non ?


Quand l’homme est très, très grand

Mais la différence de taille et les craintes qu’elle inspire peut jouer dans les deux sens.

Si beaucoup de femmes comme d’hommes redoutent une différence où monsieur serait plus petit, un écart exagéré peut aussi faire hésiter devant une histoire.

Là non plus, pourtant, pas de quoi s’inquiéter.

Tout commence par s’assumer

Dans ce cas précis, ce ne sont pas tant les clichés qu’on a dans la tête qui peuvent nous empêcher d’avancer, mais vraiment le regard de l’autre, de son conjoint en premier lieu, mais aussi de ses ami(e)s, de ses relations professionnelles voire des inconnu(e)s. À cause de la redoutable crainte du ridicule.

Mais là aussi, c’est une peur archaïque, inutile et totalement hors de propos : il n’y a que dans nos cauchemars que les gens nous regardent, nous détaillent, nous jugent sur ce genre de détails qui ne sont en aucun cas révélateurs de notre personnalité !

En fait, que vous soyez homme ou femme, si une telle angoisse peut vous saisir, c’est qu’ils est vraiment temps de travailler sur vous-même.

C’est sans doute qu’à la base, indépendamment des autres, votre taille, trop petite ou trop grande, est source d’interrogations inutiles ! Heureusement, beaucoup d’exercices peuvent aider à s’assumer tel(le) qu’on est.

Et quand le regard des autres vient s’infiltrer dans votre vie privé et jouer même sur vos désirs, c’est qu’il est urgent d’avancer et se débarrasser de cette hantise !

Et on peut même aller plus loin

En réalité, franchir le cap de commencer une histoire malgré la différence de taille ne peut que vous apporter du bonheur.

À moins que l’autre ne soit complexé(e) d’une façon maladive —mais chacune et chacun a ses failles intérieurs que nous sommes toutes et tous capables, à condition de le vouloir, de dépasser— vous vous rendrez vite compte qu’avoir fait confiance à votre couple plus qu’à vos doutes sera toujours récompensé !

S’affranchir des normes, dépasser ses timidités, abandonner ses freins permet non seulement de réaliser son désir immédiat, mais même souvent d’aller au final beaucoup plus loin.

Et tous les couples inattendus vous le diront : un peu d’efforts au début n’empêche pas d’être heureux, bien au contraire même ! Cela donne de la force, de l’humour, de la tendresse et des souvenirs.

Et les cas, extrêmement rares, où votre situation hors-norme suscitent les rires ou l’hostilité, contribuent plus à cimenter votre histoire qu’à la détruire.

S’assumer tel(le) qu’on est, c’est déjà bien, mais aussi tel(le) qu’on aime l’autre, et tels que nous sommes à deux, est toujours le premiers pas sur le chemin, pas toujours droit mais bien réel, du bonheur en amour.


Conclusion

Suffisamment de clients et clients m’en ont parlé pour que je sache que la différence de taille dans un couple peut constituer un véritable frein à la rencontre, en limitant le champ des possibles ou en faisant hésiter alors qu’il s’agit de véritablement se lancer.

Pourtant, ces craintes n’ont pas lieu d’être et, une fois qu’on est lancé(e) dans une histoire, s’évanouissent souvent comme par magie sans même faire particulièrement d’efforts !

Il s’agit donc, une fois de plus, de faire confiance à ses désirs, et de faire confiance à l’autre, pour bâtir une histoire tout aussi solide que celles en apparence plus normées.

Et surtout, je le répète : pour un homme comme pour une femme, être petit(e) n’a jamais empêché d’être fort(e), stable et solide pour deux… Et c’est tout ce qui compte !


esther
 

La fondatrice de l'agence Esther Keller a débuté sa carrière entrepreneuriale au début des années 90 dans le secteur du luxe et de la parfumerie. Elle se spécialisera dans les années 2000 dans le conseil en relation amoureuse et publiera des articles pour des magazines suisses et monégasques. Fort des échanges avec ses nombreux lecteurs et consciente de leurs attentes en matière sentimentale, elle crée en 2009 l'agence de rencontre Esther Keller. Sa mission est de permettre à une clientèle privilégiée (niveau culturel, éducation, standing, aisance de vie…) mais souvent très prise professionnellement de trouver l'amour et de construire une vie affective longue et pérenne.

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Sellier - 28 novembre 2018

La conclusion est belle mais la réalité est tout autre.Bonjour je me nomme Alain j’ai 61 ans d’ici quelques jours.Je suis de petite taille 1m65 certes très sportif j’ai un physique avenant mais j’ai d’énormes difficultés pour attirer le regard des femmes d’ailleurs elles nous regardent même pas.Certes votre discours est très rassurant mais je n’y crois pas à moins d’avoir petite fortune personnelle ,belle voiture et sortir dans des endroits selects et branchés pour nous c’est très difficile de conquérir.Surtout à notre époque ou ce ce qui compte le plus est le paraître.Mais merci car votre discours nous encourage à essayer l’impossible.Je vous souhaite une bonne journée.

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Près de 3140 profils d’exception ont déjà rejoint notre newsletter privée – Rejoignez-les !Cliquez-ici pour vous abonner