7 idées pour une Saint-Valentin en célibataire !

La Saint-Valentin est presque là. Et ça peut être un moment difficile. Même quand on la prend avec distance lorsqu’on est en couple, il suffit d’être célibataire pour que ce jour particulier nous agace ou nous déprime.

Les amants heureux et les publicités partout, ça peut être dur à vivre. Mais comme au judo, il faut faire de cette énergie négative une force. Ce n’est ni compliqué, ni épuisant.

Voici quelques astuces pour passer une Saint-Valentin en solo, non seulement sans se sentir seul(e), mais aussi en préparant l’avenir : avec 18 millions de célibataires en France, vous n’êtes pas seul(e) dans cette situation.

C’est l’occasion d’utiliser ce moment de solitude pour en faire le début de la reconquête !

More...


S’organiser entre ami(e)s.

Je sais bien qu’il est n’est pas simple de sortir entre ami(e)s le soir du 14 février.

D’abord, il y a tous ceux et toutes celles qui sont en couple. Même s’ils ne profitent pas forcément de ce moment pour être ensemble, dîner avec une connaissance qui va retrouver son ou sa chéri(e) ensuite, ça peut être difficile.

C’est pour cela que ce soir-là, il faut savoir un peu planifier. 

Mais justement. Pour rencontrer l’autre, il faut, en effet, un peu s’organiser, faire des efforts, travailler ou élargir son réseau. 

La magie du carnet d’adresses

D’abord, commencez par éplucher votre carnet de contacts. N’hésitez pas à demander à vos ami(e)s s’ils ou elles connaissent une autre personne dans la même situation, que vous auriez déjà rencontré(e) de préférence.

Tout le monde comprendra très bien votre envie de sortir ! Et vous avez aussi forcément des connaissances célibataires qui sont en train de se poser la même question.

N’hésitez pas à envoyer pas mal de SMS. Il arrive aussi que quelqu’un ait entendu parler de quelque chose qui serait très bien pour vous, mais ait simplement oublié de vous en parler.

Ne soyez pas timide —c’est d’ailleurs un bon moment pour forcer un peu votre nature, si c’est le cas.

N’oubliez pas que tout le monde a connu une Saint-Valentin en célibataire, et que tout le monde aussi sait se serrer les coudes dans cette situation. Comme pour les soirées des « orphelins de Noël », ces sorties sont fréquentes et joyeuses : une énergie particulière s’en dégage.

Choisissez un "restau" ou un pub qui ne soit pas trop intime, ce soir-là les célibataires les fuiront !

resto celibataire saint valentin

Le Fooding : notre site coup de coeur pour trouver un resto

Vous pourrez aussi faire des rencontres au bar ou sur la piste de danse : le groupe vous aidera à vous détendre, si besoin. Vous oublierez bien vite ce que le 14 février est censé avoir de « spécial » !

Faites par exemple un tour sur lefooding.com pour trouver le lieu qui vous conviendra. Ou encore, pensez aux jeux en commun. Ce peut être une partie de jeu de société en intérieur (vous trouverez beaucoup d’idées sur trictrac.net) , mais aussi une sortie de type escape game (sur one-hour.fr par exemple), ou, plus traditionnel, au bowling ou à la patinoire. 

Songez que c’est le moment pour expérimenter, ou rattraper ce que vous n’avez jamais pris le temps de faire, et donc sortir de votre zone de confort.

Autre solution : une soirée ciné, soit dans un cinéma —évitez alors les films fait pour les amoureux, heureusement il y en a beaucoup d’autres !— ou chez l’une ou l’un d’entre vous.

  • films de mecs
  • Films de filles
film fille saint valentin

Voici un Top 5 de films "Girly" - consultez une liste entière ici !

  • 1
    Dirty Dancing
  • 2
    27 Robes
  • 3
    Pretty Woman
  • 4
    Orgueil et préjugés
  • 5
    Le diable s'habille en Prada

Chacun(e) apporte un peu à manger ou à boire, et là optez pour le film ou une série de films que vous avez ratés, pris(e) par le temps, dans l’année.

N’hésitez pas à vous faire des films « de mecs » ou « de filles », selon votre préférence : en groupe, c’est parfait pour renouer un peu avec soi-même !

Le secret est de s’y prendre quelques jours à l’avance, de s’organiser vraiment et de ne pas faire seulement confiance au hasard.

Comme, en somme, pour trouver l’amour.

Pensez aux sites dédiés aux sorties

Je recommande aussi fortement de faire un tour sur Facebook. Si si ! Mais inutile de parcourir le fil d’actualités, rendez-vous directement dans la partie Événements.

evenement facebook

Vous vous rendrez compte que vous en avez laissé passer beaucoup, qu’ils soient organisés par des ami(e)s, des groupes auxquels vous êtes inscrit(e)s, ou simplement suggérés par le réseau social.

Parcourez-les, étudiez-les : votre bonheur est sans doute déjà là.

N’ayez pas peur si vous ne connaissez personne : soit parce que vous trouverez bien quelqu’un à embrigader le temps d’une soirée, soit parce que beaucoup d’autres personnes sont dans la même situation (et sans doute célibataires si c’est le soir de la Saint-Valentin…) 

passion meetup

Nous vous conseillons le site Meetup pour découvrir des événements.

Si rien ne vous tente, pensez à faire une recherche , en précisant  votre ville ou votre région. Cherchez ce que vous aimeriez… Ou des soirées, justement, de célibataires. Il y en a beaucoup ce soir-là. Elles sont souvent très amusantes ET propices aux rencontres.

C’est de toute façon une bonne habitude à prendre pour toute l’année : ce genre d’événements vous permettent d’élargir votre cercle de connaissances, ce qui est important quand on cherche l’âme sœur.

Il existe aussi de nombreux sites de mise en relation les gens pour une sortie, une partie de cartes, une activité commune, comme Badoo, sortie-privee.net ou onvasortir.com.

Pensez aussi  que les sites de dating organisent souvent leurs propres soirées. Il existe même une nouvelle application pour mobile, Serndip, qui combine les deux, vous proposant de rencontrer votre coup de foudre directement lors d’un événement.


S’occuper de soi 

Personne ne répond présent et rien ne vous séduit ce soir-là ? Ou vous êtes du genre introverti(e) et faire ce genre d’efforts le soir de la Saint-Valentin vous paraît insurmontable ?

Pas de panique. C’est normal. Et c’est parfait pour s’occuper un peu de soi… Et créer une dynamique de rencontre.

On pense à son corps 

Dans nos vies pressées, nous avons tendance à négliger notre corps. Or la bonne humeur, ça commence par la forme et la santé !

Une fois de plus, profitez de votre énergie négative pour en faire quelque chose d’encourageant et d’entraînant.

Par exemple, c’est le meilleur moment —bien plus que le 1° janvier— pour commencer le sport ! Après le travail, allez vous dépenser une heure ou deux, en salle de sport, sur un terrain de tennis (pensez à réserver) ou à la piscine.

Le sport crée des endorphines qui sont bonnes pour le moral. Vous rentrerez fatigué(e) mais heureux(se), vous aurez juste envie d’un repas léger, d’un film, d’une série ou d’un livre, et d’un bon dodo !

coaching saint valentin

Besoin d'un coach sportif ? Découvrez le site TrainMe

Et tâchez de garder en mémoire cette sensation de travail accompli pour vous motiver dès la semaine prochaine…

Autre idée : faire les meilleures courses de sa vie. Pourquoi ne pas vous concocter de superbes jus maison afin de faire le plein de vitamines et de détoxifier votre corps comme il se doit?  

Faites-vous plaisir, sainement et le soir, préparez-vous un vrai repas. Inspirez-vous de recettes-dietetiques.fr ou fourchette-et-bikini.fr. Comme pour le sport, ce n’est qu’une habitude à prendre.

Manger mal vous paraîtra vite impossible ! Et, oui, cela est vrai même si vous êtes un homme…

Sachez d’ailleurs que manger de façon saine et équilibrée au quotidien vous autorise les excès ponctuels sans risque pour votre ligne ou votre cholestérol. C’est donc encore meilleur ainsi !

Enfin, vous pouvez aussi aller chez le coiffeur —le barbier pour les hommes— pour qu’on s’occupe de vous avec soin. C’est le moment de changer de tête !

Ou, mieux encore (bien que ce ne soit pas incompatible, au contraire), offrez-vous un moment au spa ou au hammam, ou une séance de massage, d’hydrothérapie, un soin de peau. Oui, là aussi, même si vous êtes un monsieur !

S’il existe bien des femmes qui ne sont pas accros à l’idée de rencontrer un homme coquet, toutes apprécient une belle peau, un corps tonique, et quelqu’un qui sait prendre soin de lui.

"Le célibat, c'est l'amour de l'indépendance."
        Francis Bacon

On pense à sa tête 

Tout part du corps, certes… Mais tout se passe dans la tête. Ne négligez pas de soigner votre esprit ! Ces conseils peuvent aller avec les précédents… Ou pas. Picorez à loisir : ce soir, c’est votre soir.

Lisez un livre. Bien sûr, si la lecture n’a jamais été votre truc, ce n’est sans doute pas ce soir que ça débutera (mais on ne sait jamais… Pourquoi ne pas essayer ? À condition d’avoir une solution de repli sous le coude).

En effet, même les grands lecteurs (et les grandes lectrices) ont tendance à délaisser la lecture, en raison des écrans qui nous suivent jusque dans notre poche et de leur sollicitation permanente.

Mais lire le soir est bénéfique à l’imaginaire, au bien-être (vous souvenez-vous comme on est littéralement « ailleurs » quand on est pris(e) dans un bon roman ?) et au sommeil. Accessoirement, cela repose aussi les yeux, si vous passez une grosse partie de votre journée dans un ordinateur.

Allez-y, achetez-vous un bon livre, ou quelques bonnes BD, ou encore un épais roman graphique. Demandez conseil à votre libraire : il est là pour ça !

Si vraiment ça ne vous tente pas, n’hésitez pas à vous faire une simple soirée ciné, en solo. Mais alors, vraiment ciné ! Pas un film ou une série sur votre ordinateur au lit, là c’est la déprime assurée.

Non, sortez de l’ordinaire et optez pour deux ou trois longs-métrages d’un réalisateur que vous adorez, ou pour les grands classiques américains ou français que vous n’avez pas encore vus. Joseph Mankiewicz, Howard Hawks, François Truffaut, Michel Audiard, Stanley Kubrick… Leur imagination et leurs dialogues vous emporteront loin et vous laveront la tête.

Vérifiez simplement de ne pas tomber sur la plus dure de leurs productions… Vous en trouverez les pitchs sur imdb.fr ou, tout simplement, Wikipedia. Vous pouvez aussi vous renseigner sur senscritique.com où, en naviguant par affinités, vous devriez trouver rapidement ce qu’il vous faut.


Créer une dynamique de rencontre 

La fête des amoureux, c’est aussi, et peut-être surtout, le moment de créer un vrai processus de rencontre. Car pour faire une rencontre, le hasard ne suffit pas.

Il faut s’inscrire dans une véritable dynamique, lancer des projets, des possibilités de découvrir des nouvelles personnes et d’élargir ses horizons. Voici comment.

Faire le point 

Oui, je sais qu’il n’est pas toujours facile de faire le point sur soi-même. C’est souvent, pourtant, une étape extrêmement bénéfique. Songez-y ainsi : un bref retour sur le passé, pour ne plus avoir à y revenir, et se projeter dans l’avenir allégé(e).

Achetez-vous à manger ou à grignoter quelque chose de sympathique… Quelques blinis, un peu de saumon fumé, de la crème fraîche et du citron. Ou un bon pain, un peu de pesto, de mozarella, de tomates séchées et de jambon. Ou ce que vous aimez, mais qu’on peut picorer !

Et pourquoi pas une bouteille de vin, ou quelques très bonnes bières. Attention toutefois : vous savez déjà que l’alcool est à consommer avec modération, puisque son abus nuit à la santé. Mais c’est encore plus vrai pour ce genre de situation.

L’alcool a tendance à vous enfermer sur vous-même, et à rendre triste ou colérique, surtout s’il est bu seul. Un excellent thé glacé (à préparer vous-même ?) ou un lait de noix de coco peuvent tout aussi bien faire l’affaire !

Mettez de la musique, votre radio préférée par exemple. Prenez une feuille et un papier. Et faites un bilan sur vous-même et vos rencontres.

On ne parle pas d’introspection en profondeur. Notez simplement quelques phrases, ce qui vous revient de vos histoires passées, en privilégiant tout ce n’a pas fonctionné.

Le but n’est surtout pas de ressasser le passé, tâchez de garder un peu de hauteur de vue. Écrivez en fait, simplement, ce que vous n’avez pas supporté chez vos anciennes conquêtes, pour faire le tri entre ce que vous pourriez accepter et ce à quoi vous ne renoncerez jamais.

Demandez-vous aussi ce que vous recherchez comme type d’histoire, de personne, vraiment. Avez-vous juste envie de vous amuser, de passer quelques temps avec rien d’autre que de l’insouciance ?

Cherchez-vous vraiment, en ce moment, l’histoire d’une vie ? Êtes-vous prêt(e) à vous engager ? Ne vous mentez pas. Savoir où vous en êtes est un atout précieux dans les rencontres et rendez-vous à venir.


Et rappelez-vous pourquoi il est, vraiment, meilleur d’être seul(e) que mal accompagné(e).

Ensuite, faites-vous un plan de sorties culturelles. Là aussi, on a tendance à oublier le nombre de sorties qui nous sont proposées chaque jour. Expos, concerts, théâtre, danse, opéra… 

Ce ne sont pas les choix qui manquent, et ce dans toutes les régions du pays. Sortez l’agenda, notez ce qui vous tente, prenez un billet pour le prochain spectacle qui vous fait envie, proposez les sorties à vos ami(e)s ou, pourquoi pas, abonnez-vous directement à une salle !

C’est le meilleur moyen pour être certain(e) de se forcer, s’il le faut, à sortir ensuite (vous savez qu’on ne le regrette jamais) mais aussi d’être au courant de leurs activités annexes (débats, conférences, lectures), souvent suivies d’un verre ou d’un moment en commun, où il est possible d’échanger avec de nouvelles personnes.

Se tourner vers l'avenir 

Mais votre premier pas vers la rencontre amoureuse ne s’arrête pas là. Il est indispensable de commencer à se projeter dans le futur !

Faites un tour des sites de dating qui existent, examinez-les. Et ce, même si vous êtes déjà inscrit(e) sur l’un ou plusieurs d’entre eux.

Quelles sont leurs particularités et fonctionnalités ? Quel type de profil y trouve-t-on ? Quelles sont les options payantes ? Vous aurez d’autres soirs pour y surfer à la recherche de cet homme ou cette femme si spécial(e).

Là, faites votre plan.

Utiliser vraiment un site —ou une application— du genre, cela prend du temps.

Il vaut mieux se concentrer sur un, deux, trois (grand) maximum, bref sur la qualité du temps qu’on y passe, plutôt que sur la pure quantité de profils.

Mais ne négligez pas les autres opportunités de mise en relation. Bien sûr, je prêche ici un peu pour ma paroisse en vous recommandant les agences matrimoniales comme la nôtre… Mais c’est évidemment parce que j’y crois et que je sais que ça fonctionne !

Vous pouvez étudier nos services, bien sûr, mais aussi celle de toute autre agence près de chez vous. Retrouver un peu d’humain, être accompagné(e), voire coaché(e), par quelqu’un qui vous connaît, vous comprend, tout en conservant un regard extérieur, est un authentique atout de cette option.

C’est aussi, bien sûr, une question de goût, de feeling (pour les sites comme pour les agences). Ce qui est bien pour un(e) autre ne l’est pas forcément pour vous. Faites-vous confiance.

Et pour finir… Lancez-vous

En matière de rencontre amoureuse, n’oubliez pas que tout part de soi. Occupez-vous donc aussi de vous, avant ou après —ou à la place, si vraiment ça ne vous tente pas— du bilan suggéré plus haut. 

Faites les magasins. Surfez sur les sites de mode, comme bonnegueule.fr ou verygoodlord.com pour les hommes, madmoizelle.com ou cosmopolitan.fr pour les femmes. Étudiez leurs conseils : tous ces sites et blogs ont des astuces simples, et pas forcément chères, pour renouveler un peu son style ou « twister » son look.

Entrez dans un ou deux magasins dont la vitrine vous plaît, parlez au vendeur ou à la vendeuse. Dites-lui un peu qui vous êtes, ce que vous cherchez, et lancez-vous ! 

Si la mode (ou le shopping) n’est vraiment pas votre truc, sachez qu’il existe aussi des services de « personal shopper », dans lequel des stylistes vous écoutent et vous envoient une sélection directement à votre domicile.

livraison mode à domicile

Le site MyPersonalCloset vous livre des box mode à domicile !

Vous disposez alors de quelques jours (une semaine le plus souvent) pour piocher ce qui vous plaît et renvoyer, très simplement, ce qui vous déplaît. Une parfaite solution pour les allergiques au lèche-vitrine !

Ces messieurs pourront se renseigner auprès de monsieur-style.fr ou parisian-style.fr ; et ces dames sur mypersonnalcloset.fr ou lookiero.fr.

Pour finir, si vous ne l’avez jamais fait, achetez-vous un livre de développement personnel ou, si vous en avez les moyens, trouvez un coach près de chez vous (on en trouve très facilement en cherchant sur Internet).

Le plus grand succès de l’année passée, "Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une", est un roman très facile à lire et extrêmement motivant, plein de ressources pour repartir du bon pied quand la solitude ou la lassitude nous gagnent.


Mais il existe beaucoup d’autres classiques utiles quand on ne sait pas par où commencer pour se lancer vers une nouvelle vie, plus épanouie, plus heureuse… Et moins solitaire. Par exemple, Le prochain, c’est le bon (trouver l’âme sœur en 5 étapes) ou Les cinq blessures qui empêchent d’être soi-même.

Toutefois, ne cherchez pas, en la matière, seulement les conseils de rencontre. Il existe de très nombreux livres qui peuvent réellement vous libérer du poids inutile que vous traînez (nous en traînons tous et toutes).

Problèmes de relations familiales, manque de confiance en soi, perte de motivation… Quel que soit le souci qui vous empoisonne le plus la vie, vous trouverez en librairie ce qu’il vous faut pour vous en soulager. 

N’hésitez pas à demander conseil à votre libraire, vos ami(e)s, ou même simplement lancer un appel sur Facebook : je vous garantis que personne ne vous jugera. 

Ou alors, simplement pour vous féliciter de vous lancer ! Il nous arrive forcément, au cours de notre vie, de nous sentir à un moment perdu(e), de ne pas savoir par où commencer, et pourtant d’être prêt(e) à prendre le taureau par les cornes. La clé est de ne pas remettre à plus tard, bref, de se lancer. La vie à deux commence cette année !

On espère que vous avez apprécié ces astuces pour passer une saint-valentin en solo mais qui soit constructive. Une autre idée à nous proposer pour cette soirée ?

N’hésitez-pas les commentaires en dessous sont fait pour cela ! 

esther
 

La fondatrice de l'agence Esther Keller a débuté sa carrière entrepreneuriale au début des années 90 dans le secteur du luxe et de la parfumerie. Elle se spécialisera dans les années 2000 dans le conseil en relation amoureuse et publiera des articles pour des magazines suisses et monégasques. Fort des échanges avec ses nombreux lecteurs et consciente de leurs attentes en matière sentimentale, elle crée en 2009 l'agence de rencontre Esther Keller. Sa mission est de permettre à une clientèle privilégiée (niveau culturel, éducation, standing, aisance de vie…) mais souvent très prise professionnellement de trouver l'amour et de construire une vie affective longue et pérenne.

Près de 3140 profils d’exception ont déjà rejoint notre newsletter privée – Rejoignez-les !Cliquez-ici pour vous abonner