La trentaine, l’âge rêvé pour une femme célibataire !

Ah, les temps ont bien changé depuis que l’on organisait dans tous les villages de France des bals exceptionnels pour vite marier les jeunes filles encore célibataires à 25 ans !

Aujourd’hui, il fait bon pour une femme d’être encore célibataire à 30 ans. Pourquoi ? Parce que c’est le moment où le regard des autres n’a jamais aussi peu compté, et parce que, si on est nombreuses à se marier plus tard, ce n’est pas sans avoir connu au moins une « relation importante »… Ce qui permet de mieux se connaître !


On est plus belle que jamais

Si vous croyez encore que, passés 25 ans, les hommes ne vous regardent plus… C’est que vous avez moins de 25 ans ! Pensez-y : si les stars les plus iconiques de la beauté féminine ont été révélées durant leur vingtaine, c’est bien à 30 ans qu’elles atteignent le statut de mythe qu’elles conservent encore…

Marilyn Monroe a 29 ans quand elle tourne, dans 7 ans de réflexion, la célèbre scène où sa robe se soulève sur une bouche de métro, 30 quand elle épouse Arthur Miller, 33 quand sort au box-office le triomphe absolu de Certains l’aiment chaud ;

Brigitte Bardot, que la France découvre à l’âge de 22 ans dans Et Dieu… créa la femme, reste dans la mémoire collective comme une l’icône absolue de la deuxième moitié des années 60. Née en 1934, elle a 33 ans quand elle chante « Je n'ai besoin de personne » dans le tube de Serge Gainsbourg « Harley Davidson » et résume parfaitement l’état d’esprit des femmes de 30 ans !

Celles qui ont compris le fonctionnement du monde et des relations sentimentales ont apprivoisé leur désir et leur sexualité, et savent jouer de leurs charmes comme personne.

Les femmes de 30 ans seraient donc les plus belles ? Oui, d’après un sondage réalisé en 2013 aux États-Unis sur plus de 2000 de ces messieurs !


On est plus indépendante

Fini d’obéir à papa et maman ! Dans les débuts de la vingtaine, on s’affranchit lentement mais sûrement du cocon familial, en terminant ses études, en commençant à travailler.

Après 25-26 ans, on fait ses premiers jobs, on se rôde aux impératifs de la vie professionnelle, on apprend encore son métier. Mais à 30 ans, on gagne sa vie !

On a trouvé son appart ou sa maison, sa routine matinale et quotidienne, ses goûts en cinéma, en musique, en sorties, ses copines et ses amis. Ce sont les fondations idéales pour construire une vie personnelle - et bien sûr sentimentale - épanouie.

On n’a plus besoin de plaire à ses figures parentales (réelles ou symboliques) pour être heureuse, on ne cherche plus dans le regard de l’autre une confirmation de sa propre valeur. Ça n’est que comme ça, en s’affirmant, ou même en s’étant affirmée, en ayant perdu le besoin de se prouver quoi que ce soit, qu’on découvre à quel point la vie peut être délicieuse, quand on est vraiment libre !


La carrière pro est en place

Corollaire immédiat de ce qu’on vient d’affirmer : on a commencé à se construire une carrière pro sur des bases solides ! On connaît son métier, ses contraintes comme ses avantages, on travaille plus vite, on a atteint un stade respectable, et respecté, dans la hiérarchie…

On sait où on veut aller, et surtout ce qu’on n’est définitivement pas prête à accepter !

Par conséquent, il est temps de penser véritablement à soi. Le salaire acquis patiemment mais sûrement permet de s’offrir les week-ends, les balades, les voyages, les soirées au théâtre ou à la danse dont on rêvait ado, que ce soit seule… Ou à deux… Ou à plusieurs pour des excursions entre copines où l’on sait définitivement se faire plaisir et où notre gang de filles marquera la mémoire des habitants !

Et puis, on n’a plus peur de faillir, on a fait des erreurs, on est tombée et on s’est toujours relevée. Les boss tyranniques nous impressionnent moins et on a même appris à ignorer ou calmer le collègue un peu "relou" (à part bien entendu les véritables psychopathes, contre lesquels il est impératif d’agir ! ).

Ainsi, comme le dit l’un des plus importants proverbes de la langue française, « Y’a plus qu’à ». Construire le reste de sa vie comme on le souhaite, et non guidée par la peur de ne pas « réussir » ou l’obsession de faire plaisir à l’autre, c’est enfin entre nos seules mains !


On sait ce qu’on ne veut plus chez l’autre

Ah, ça ! En amour, c’est le nerf de la guerre. Si beaucoup d’hommes ont tendance à s’enfuir ou s’effacer au premier tangage, nous, on a souvent trop tendance à s’accrocher. À tort ? Pas forcément, encore faut-il savoir pourquoi on le fait. Donc pourquoi, parfois, ça ne sert à rien de le faire.

On sait désormais qu’on ne change pas l’autre et que, quand bien même il serait prince, et charmant, il ne serait pas parfait ! L’amour, c’est fait d’incompréhensions, de questions, d’engueulades aussi, et de heurts. Et bien sûr de bons moments, inoubliables et précieux ! C’est parfois dur à découvrir, mais c’est bon quand c’est découvert.

La balance entre les deux est le véritable enjeu d’une relation. Or, à 30 ans, on a compris ce qu’on tolère ou pas, ce qu’on ne peut supporter, ce qu’on apprécie, ce contre quoi il est inutile de se battre. Résultat, cela ne laisse que plus de place pour aimer l’autre tel qu’il est vraiment, l’apprécier pour ce qu’il est, avec qualités et défauts… Et aussi se faire aimer telle qu’on est, avec nos qualités et nos défauts !


" La femme de trente ans, c'est une femme de vingt qui n'en a pas quarante "

Philippe Labro


On a déjà vécu en couple

Si vous êtes célibataire à 30 ans, on parie que vous avez déjà vécu une ou deux histoires importantes dans votre vie ! Et même sans doute tenté l’installation en ménage ou, au moins, connu la vie de couple avec ses merveilles et ses difficultés…

Tout comme les joies et les peines du célibat. Pour le dire plus simplement : en matière de couple, vous vous êtes trouvée ! Vous avez déjà « joué au couple », reproduisant plus ou moins consciemment les schémas que vous aviez dans la tête, et vous les avez mis à l’épreuve de la réalité.

Dorénavant l’histoire, la vraie, c’est à vous, avec votre partenaire, de la construire véritablement, sereinement, pour une relation qui non seulement dure mais, surtout, soit bel et bien la vôtre. Vous savez de quoi la vie à deux est faite, vous vous énerverez moins contre l’autre, vous ne paniquerez pas à la première difficulté, vous le laisserez vivre sa vie, tout comme vous ne le laisserez pas vous empêcher de vivre la vôtre.

Vous savez vous dépatouiller de plus d’une incompréhension, parce que vous avez cultivé les méthodes qui font leurs preuves : écouter, s’exprimer, chercher à comprendre, se faire comprendre.

En bref, le couple n’est plus cette mystérieuse entité, ce mythe inatteignable tel qu’il a été chanté par les contes de fée (lesquels s’arrêtent, opportunément, juste avant les embûches inévitables qui jalonnent toute histoire d’amour sincère), mais bien un mode de vie, une façon d’être, avec laquelle vous savez manœuvrer… Et dans quelle direction.


Conclusion

Vos 30 ans seront vos plus belles années !

C’est l’âge où l’on a appris l’essentiel de sa vie : on sait qui on est ! Et se connaître, savoir non seulement comment se faire belle et ce qui fait craquer les mecs mais, surtout, ce qui nous touche, ce qui nous plaît, ce qu’on refuse et les risques qu’on est prête, ou pas, à prendre, c’est le premier pas. Celui qui coûte, le plus compliqué à faire, mais celui qui mène le plus loin.

Alors mesdames, n’hésitez plus ! Voguez tranquillement vers la vie, vous êtes au moment où elle est prête à vous faire ses plus beaux cadeaux !

esther
 

La fondatrice de l'agence Esther Keller a débuté sa carrière entrepreneuriale au début des années 90 dans le secteur du luxe et de la parfumerie. Elle se spécialisera dans les années 2000 dans le conseil en relation amoureuse et publiera des articles pour des magazines suisses et monégasques. Fort des échanges avec ses nombreux lecteurs et consciente de leurs attentes en matière sentimentale, elle crée en 2009 l'agence de rencontre Esther Keller. Sa mission est de permettre à une clientèle privilégiée (niveau culturel, éducation, standing, aisance de vie…) mais souvent très prise professionnellement de trouver l'amour et de construire une vie affective longue et pérenne.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Près de 3140 profils d’exception ont déjà rejoint notre newsletter privée – Rejoignez-les !Cliquez-ici pour vous abonner