1

Femmes, faut-il aimer un homme plus jeune que vous ?

C’est un phénomène qui est de plus en plus visible et connu depuis quelques années. Mais quelque chose a changé plus récemment. Et une fois n’est pas coutume, c’est un événement politique qui a eu de réelles répercussions sur d’authentiques vies sentimentales. 

Avec l’élection d’Emmanuel Macron, et l’arrivée à l’Élysée d’une première dame plus âgée que son époux, la différence d’âge dans un couple, et cette différence-là en particulier, a trouvé une nouvelle visibilité, instantanément, dans toutes les couches sociales, et ce aussi bien en France qu’à l’étranger.

Mais, au-delà des histoires atypiques comme celle du couple formé par le plus jeune Président de la V° République et sa femme, qu’en est-il vraiment ? Comment se déroulent ces histoires loin des caméras ?



Un phénomène authentiquement répandu

Au-delà des articles de journaux, vous le savez, je me fie souvent à ma propre expérience pour estimer ce qui relève seulement du titre sensationnaliste ou du réel lorsqu’on parle de « tendances » sentimentales ou affectives.

Mais en l’occurrence, je peux constater le développement de celle-ci au quotidien, dans mon travail ou mon environnement proche.



Des demandes de plus en plus nombreuses

Je l’ai moi-même observé. Le désir d’une femme plus jeune se fait souvent entendre, et depuis longtemps, lorsque les hommes qui me contactent me font part de leurs envies et de leurs projets de vie.

Une différence généralement de 5 à 10 ans, sachant que nombre de nos clients ont de 40 à 60 ans, et ont souvent déjà construit une vie sentimentale, voire une famille, avant de chercher la belle histoire d’amour qu’ils méritent et attendent désormais.

Or désormais, cette demande se formule aussi, du côté des femmes, et de plus en plus fréquemment. Et cela est réellement plus récurrent, et assumé depuis un an et, précisément, l’arrivée sur nos écrans du couple Brigitte-Emmanuel Macron.

Une digue a sauté : cela ne paraît plus ni honteux, ni gênant, ni impossible.

D’ailleurs, une véritable littérature a fleuri sur cette thématique, avec des best-sellers intitulés Femmes cougars, petit guide à l’usage des femmes qui préfèrent les hommes jeunes, de l’Anglaise Kate Mulvey,  ou le plus francophone Osez devenir une cougar, aux éditions de la Musardine. 

Un terme qui d’ailleurs me déplaît (comme les étiquettes en général), mais qui est bel et bien entré dans le langage courant !



Un coup de pouce des stars

Mais bien sûr, il n’y a pas que les premières dames dans la vie. Les stars sont aussi, parfois sous la forme de modèles, parfois de repoussoir, des exemples permanents de l’évolution des mœurs.

Et les histoires où la femme est plus âgée que son compagnon ont été nombreux à défrayer la chronique ces dernières années : le couple Ashton Kushter/Demi Moore a sûrement été le plus célèbre, mais il y a aussi les romances de Hugh Jackman et Debora-Lee Furness, de Claire Chazal et Arnaud Lemaire ou, plus récemment, de Sophie Marceau et Cyril Lignac. Voilà qui contribue à ouvrir les esprits et à libérer les envies… Ou en tout cas la parole.

Une autre habitude des stars (ou du moins de certaines d’entre elles) contribue, je crois, à ce phénomène : c’est la banalisation de la chirurgie esthétique. Autrefois inquiétante, voire dévalorisée, cette pratique est désormais pratiquement sans risques et peut offrir de beaux résultats.

Dès 50 ans, et souvent avant, nombreuses sont les femmes qui souhaitent ainsi rajeunir ou préserver l’apparence de leur visage. Dès lors, comme elles ont le sentiment de faire plus jeune que leur âge, elles hésitent aussi moins à tourner leur regard vers des hommes jeunes, dynamiques et en pleine santé.



Une pratique à soupeser

Bien entendu, en matière amoureuse, rien ne se commande, et personne ne doit se permettre de juger vos choix. Ou du moins vous ne devez pas laisser le jugement d’autrui diriger votre vie sentimentale !

Toutefois, je voudrais vous mettre en garde contre certains dangers qui peuvent découler de choix-là. Ou plus exactement, de l’importance exagérée qu’il peut prendre, je trouve, dans certaines recherches.



Le visage et la silhouette ne sont pas tout 

D’abord, je souhaiterais apporter quelques précisions sur cette question de la chirurgie esthétique.

Bien entendu, c’est là aussi une décision qui vous appartient et dans laquelle il ne m’appartient pas de m’immiscer. Vous seule pouvez savoir si cela est important pour vous.

Mais sachez que ce n’est pas la réponse à toutes les questions. Se sentir bien dans sa peau est une chose, très importante bien entendu. Mais croire que c’est la seule, ou même simplement la meilleure, solution à un problème précis -comme l’envie de séduire les hommes plus jeunes que soi- risque de vous apporter des déceptions.

Oui, c’est certain, les hommes sont visuels, et remarqueront plus facilement dans une foule un visage avenant. Mais quand arrive une rencontre, cela n’a pas du tout la même importance. 

Les hommes aussi évoluent, et leur désir avec. Passés 40 ou 50 ans, c’est selon, la jeunesse n’est plus un Graal pour eux, certainement pas aussi important que la maturité affective, l’honnêteté dans le couple, l’authentique envie de construire une histoire.

Oui, ils s’intéressent toujours à l’apparence. Mais ils savent apprécier la beauté des rides, qui signent l’histoire de chacun et chacune, et préfèrent trouver une femme qui fait attention à elle, qui est peut-être coquette, qui entretient son corps par le sport et une bonne alimentation, à toute autre chose.

Les regards, les sourires, les attitudes, les font tout autant vibrer qu’un visage bien lisse au teint de pêche.

Les hommes aiment les belles femmes, mais les belles femmes aux yeux des hommes sont infiniment plus diverses et nombreuses que le seul « format », si je puis employer ce terme, qu’affichent les magazines jour après jour.

Les hommes aiment les femmes telles qu’elles sont et leur véritable âge, leur parcours de vie, a plus d’importance pour eux que le paraître et le regard de l’entourage.



Méfiez-vous de vos fantasmes !

Mais voici le point sur lequel je souhaiterais surtout insister : méfiez-vous de vos fantasmes !

Bien sûr, hommes comme femmes, nous aimons rêvasser à la rencontre qui nous attend, à notre partenaire idéal : et celui-ci, si c’est un homme par exemple, est forcément beau, sportif, musclé, intelligent, doux, compréhensif et protecteur.

Là encore, il n’y a bien entendu pas de mal à cela. Simplement, il est dangereux de s’arrêter à un détail, car ce peut être l’arbre qui cache la forêt. Qu’est-ce qui est réellement le plus important pour vous, au quotidien ?

Et à l’inverse, qu’est-ce qui est vraiment rédhibitoire ? Avoir des critères, et suffisamment d’estime de soi pour les respecter, c’est très important. Mais en avoir un seul qui écrase tout, c’est dangereux car, le plus souvent, l’amour se cache là où on ne l’attend pas.

Et puisque nous sommes dans les conseils d’amies, j’aimerais aussi vous mettre en garde contre un autre phénomène.

Même si je ne nie pas une authentique dimension de désir et de sincérité, de nombreuses jeunes, voire très jeunes femmes, restent avec des hommes plus âgés pour leur fortune. Cela arrive réellement, on le voit tous les jours.

Eh bien, sachez que l’inverse est aussi vraie ! Les femmes indépendantes, ayant construit une authentique carrière, ayant su gérer leur patrimoine et leurs actifs, existent aussi, même si elles ne sont pas forcément aussi visibles —peut-être simplement plus discrètes— que leurs homologues masculins !

Et si tel est votre cas, méfiez-vous du jeune homme qui lui aussi verrait d’abord de l’intérêt pécuniaire dans une relation.

Ce n’est pas forcément le cas, mais cela peut se produire. J’ai entendu beaucoup de mes clientes me raconter avoir connu ce genre d’histoire avant de faire appel à nous —justement parce que notre casting sourcilleux nous permet d’éviter ce type d’individus, paraissant bien sous tous rapports, mais en réalité dilettante et paresseux, plus immatures que simplement jeunes d’esprit, dont le seul talent es de savoir faire passer leurs propres intérêts avant ceux des autres, même ceux de son couple, même ceux de sa compagne.



Conclusion

Vous l’avez compris, mon propos ici n’est pas de vous dire qui aimer ou comment. Simplement de vous mettre en garde contre un désir qui, parce qu’il est désormais représenté publiquement, sans honte —ce qui est une très bonne chose !— peut prendre trop d’importance, justement parce qu’il est nouveau de pouvoir l’exprimer et le ressentir sans culpabilité.

Oui, rêvez à votre partenaire idéal, et sachez ne pas renoncer aux critères les plus importants pour vous, au quotidien et sur le long-terme.

Mais attention à ne pas mettre trop en avant des exigences trop liées à l’apparence et aux modes de vie (qui sont tous deux passagers), au risque de vous couper des nombreuses et belles histoires qui vous attendent, aussi, dans leur diversité.

esther
 

La fondatrice de l'agence Esther Keller a débuté sa carrière entrepreneuriale au début des années 90 dans le secteur du luxe et de la parfumerie. Elle se spécialisera dans les années 2000 dans le conseil en relation amoureuse et publiera des articles pour des magazines suisses et monégasques. Fort des échanges avec ses nombreux lecteurs et consciente de leurs attentes en matière sentimentale, elle crée en 2009 l'agence de rencontre Esther Keller. Sa mission est de permettre à une clientèle privilégiée (niveau culturel, éducation, standing, aisance de vie…) mais souvent très prise professionnellement de trouver l'amour et de construire une vie affective longue et pérenne.

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Brigitte Rousset - 20 juillet 2018

Bonjour

Je viens de prendre connaissance de votre article et me sens concernée .. j ai 64 ans (j en parais 10 de moins..c ‘est génétique aussi : je m’entretiens énormément sport, esthétique sans tomber dans l ‘excés .
Je n attire que des hommes plus jeunes que moi .. je suis agent commerciale indépendante, belle situation. J ‘ai vécu de belles histoires avec des hommes de pouvoir qui avaient entre 10 et 15 ans de moins que moi. Ce n’est pas du tout mon standing de vie qui les attirait vu leur situation impportante..
Par contre, les femmes jeunes sont toujours attirées par des hommes plus agés pour leur argent .. Exemple mon père dont j ai repris la suite est avec une femme de ménage de 20 ans de moins que lui grosse et moche et j ai un demi frère de 35 ans .. je trouve cela pathétique .. Tout le monde trouve normal ce genre de situation alors que le contraire choque ..
je suis ravie que cela change et que de plus en plus d hommes jeunes soient attirés par des femmes plus comme Brigitte Macron .. Bravo

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Près de 3140 profils d’exception ont déjà rejoint notre newsletter privée – Rejoignez-les !Cliquez-ici pour vous abonner